Utilisateur

[ultimatemember form_id=2526]

Inscription

[ultimatemember form_id=2524]

Connexion

[ultimatemember form_id=2525]

Déconnexion

Members

[ultimatemember form_id=2527]

Réinitialisation du mot de passe

[ultimatemember_password]

Compte

[ultimatemember_account]

Histoire de la bière

Histoire de la Bière

Pourquoi la bière pour promouvoir un projet social et solidaire

Parce que la bière est intemporelle ainsi qu’un symbole fort,

De plus je suis issu d’une famille de brasseur, il était donc facile pour moi de parler de l’histoire du projet. C’est aussi ce symbole d’attachement à mes origines qui me pousse à garder ce lien inter-générationnelle.

En 1852, George Schneider, un brasseur et tenancier de saloon de Saint-Louis ouvre la brasserie bavaroise à Saint-Louis. La brasserie Schneider est agrandie en 1856 avec une nouvelle salle de brassage, mais les problèmes financiers forcent, l’année suivante, la vente de la brasserie qui passe entre les mains de différents propriétaires au cours des années 1850. En 1860, la brasserie est achetée au bord de la faillite par William D’Oench, un pharmacien local et Eberhard Anheuser, un fabricant prospère de savon d’origine allemande. De 1860 à 1875, la brasserie est connue sous le nom E. Anheuser & Co, et de 1875 à 1879 en tant que société Anheuser E. Brewing Association. Adolphus Busch, un grossiste qui avait immigré d’Allemagne à Saint-Louis en 1857, épouse la fille de Eberhard Anheuser en 1861. Après son service dans la guerre de Sécession, Busch commence à travailler comme vendeur pour la brasserie Anheuser et achète les parts de D’Oench dans la société en 1869. Il assume le rôle de secrétaire de la société à partir de ce moment jusqu’à la mort de son beau-père.

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Anheuser-Busch

la biere du marin

De la bière contre la canicule ?

De la bière contre la canicule ?

Le thermomètre va et vient autour des 30 degrés et nos soirées sont de véritables fournaises, la canicule est devenue le principal sujet de discussion. En 1975, déjà, les vagues de chaleur estivales alimentaient toutes les conversations. Les remèdes proposés pour lutter contre la déshydratation, en revanche, ne sont plus les mêmes qu’aujourd’hui comme en témoignait un reportage de France 3 Lille qui suggère tout bonnement aux Français de boire… de la bière. A condition de ne pas dépasser 1,5 litre par jour, bien entendu. « Comment se rafraîchir ? demande le journaliste. Tous les moyens sont bons, bien sûr, mais le meilleur reste tout de même le bain […] Et puis après, il y a la boisson. » Interrogé derrière son comptoir, un bistrotier se félicite de l’augmentation de la consommation de bière dans son établissement du nord de la France, au point que le journaliste finit par s’inquiéter d’une éventuelle pénurie de bière, comme celles qu’avait connues la région en 1959 et en 1913. « Et puis la bière, ce n’est pas mauvais pour la santé, à condition d’être raisonnable bien sûr, tempère le reportage. Le comité national de défense contre l’alcoolisme dit même qu’on peut en boire jusqu’à 1,5 l par jour sans danger pour la santé ! Cela fait quand même six bonnes chopes et de quoi se désaltérer dans la journée. Pourquoi s’en priver ? » En 2012, répression oblige, le message est tout autre. Il est préconisé de préférer les Smoothies, jus pressés, Diabolos, Citronnades ou Milk-shakes frais pour faire le plein d’hydratation et de vitamines. Cela vous a donné envie d’une petite mousse ? Découvrez ici toutes nos recettes à base de bière. Le Despejito ( Mojito à la desperados) est très en vogue cet été. Saviez-vous que vous pouviez fabriquer vous même vos propres bières ? Les recettes sont là.

22 août 2012 | Par Miss Cocktails | Catégorie : A la une, Culture & société

Lire la suite: http://www.1001cocktails.com/magazine/107745/de-la-biere-contre-la-canicule.html

le pompon rouge

Pourquoi le mousse ?

Et Pourquoi pas ?

Pourquoi le mousse a t-il un pompon rouge ?

Lors du voyage de l’impératrice Eugénie,pour inauguration du Pont Impérial de Brest le 9 août 1858., un marin, se mettant au garde à vous, se blesse à la tête en se cognant au plafond du bateau. Particulièrement désolée pour lui, l’impératrice lui offre son mouchoir blanc qui se teinte aussitôt de rouge au contact de la plaie.

Pourquoi toucher le pompon, ça porte bonheur !

S’il y a bien une croyance qui perdure au fil des décennies, c’est celle qui prétend que tuucher le Pompon porte bonheur ! Mais attention, pas n’importe comment … Et, Il faut en effet le toucher avec l’index gauche et sans que le marin ne s’en aperçoive. C’est alors l’assurance de vingt-quatre heures de chance. Mais si le marin se rend compte qu’une jeune femme a réussi à toucher son pompon, il pourra alors lui réclamer un baiser en gage. Et pour les plus téméraires qui parviennent à toucher trois pompons dans la même journée sans se faire prendre, c’est l’assurance de trois semaines de chance !

référence auteur